Ça s'anime au musée et à la bibliothèque

AU MUSÉE...

Titouan LAMAZOU,

Fraternel aventurier des arts et des Ailleurs du monde

Exposition estivale exceptionnelle !


Du 29 juin au 15 septembre - Musée Baron Martin

Aristocrate de la mer et des océans, appartenant au grand large, le navigateur Titouan Lamazou occupe une place à part dans l’histoire des arts. Vainqueur du Vendée Globe et champion du monde de course, il n’a pas fait retraite dans ses succès sportifs et a expérimenté de nouvelles positions de paroles dans la peinture, la photographie et l’écriture des Ailleurs du monde, tout en amplifiant conjointement sa pratique de la navigation. Alors que l’homme moderne banalise tout y compris ce qui lui est le plus lointain et le plus étranger, Titouan Lamazou a tissé et métissé ses passions les plus intimes et fait revenir le monde et l’hémisphère Sud dans son œuvre artistique.

Son aura internationale transcende les frontières politiques, géographiques, linguistiques et culturelles et a contribué à ancrer la passion du périple lointain et la découverte de l’autre dans la culture française. Dans un univers graphique fort, bien que tout de légèreté, Titouan Lamazou travaille le mystère des corps, des âmes, des identités et des destins contrariés par les guerres, le réchauffement climatique et la mondialisation. La femme y est souveraine - Marquises, Martinique, Niger, Mali, Burkina Faso, Mauritanie, Colombie, Palestine... - et y devient, au-delà de son être et de son enveloppe corporelle, une forme d’espace imaginaire. Avec un troublant talent, les portraits de Titouan Lamazou mettent en scène des femmes de différentes générations, héroïnes choisies, attachantes et envoûtantes, telluriques ou aériennes, aux couleurs du bonheur, de la mélancolie, de la fantaisie, des tumultes intérieurs, de l’angoisse et de la confusion de vivre ou de l’innocence en miettes. Ces portraits sont des fêtes, des miracles, des bijoux enchanteurs ou des apparitions d’une légèreté et d’une insouciance trompeuses : si la clarté est partout et comme consubstantielle, les ombres sont tapies à l’affût, sourdent et guettent. Elles génèrent insidieusement des ambiguïtés, une modalité de suspense et révèlent souvent un manque, une absence, un vide, un non-dit, des vulnérabilités, des fractures, une violence... qui insinue que ces femmes ne sont pas toujours vouées à être heureuses, même si nombre d’entre elles apparaissent déterminées à faire front. Une manière de refaire lien avec le message délivré par Gauguin Soyez mystérieuses... et de lever en partie le voile sur des invisibles. Captivant : à voir absolument.


ATELIERS pour les enfants

De 10 H 30 à 12 H
Sur inscription - 1,50 € par participant

MERCREDI 10 JUILLET
Hissez haut les couleurs et les mots ! un télégramme
adressé à l’esprit : création d’une affiche.
(pour les 5 - 7 ans)

MERCREDI 17 JUILLET
Créée un portrait lointain et écolo à la façon de Titouan.
(pour les 8 - 12 ans)

MERCREDI 24 JUILLET
Marin d’eau douce : fabrique et décore ta longue vue
de voyageur.
(pour les 5 - 7 ans)

MERCREDI 31 JUILLET
Au naturel: atelier land-art dans la cour du château.
Ou en cas de météo défavorable, Cap au sud : je
fabrique une boussole.
(pour les 8 - 12 ans)

VISITES GUIDÉES de l’exposition

Les jeudis 11 et 25 juillet, 8 et 22 août,
5 septembre
à 10 H 30


BRUNCH des Amis du musée

DIMANCHE 7 JUILLET
À partir de 10 H 30
Dans le parc et les salons du musée, profitez d’un
dimanche à la campagne au coeur du patrimoine.
Visites, brunch.
Sur inscription - adulte : 22 € - enfant (-de 12 ans) : 15 €


JOURNÉES DU PATRIMOINE

SAMEDI 21 ET DIMANCHE 22 SEPTEMBRE
Journées de fête du patrimoine : des surprises au
musée et dans les différents lieux patrimoniaux de la
Ville de Gray !
Entrée gratuite au musée




AU MUSÉUM D'HISTOIRE NATURELLE...

Et au temps de la préhistoire, c'était comment ?


Juillet - Août - Muséum
Ouvert du mercredi au dimanche de 14h30 à 18h

La Préhistoire s’invite cet été au Musée d’Histoire Naturelle de Gray sur les mois de juillet et août 2019 pour divertir petits et grands.
Agnès Lamotte, Préhistorienne et Maître de Conférences à l’Université de Lille et ses étudiants des promotions de Licence 2ème et 3ème année, ont été sollicités pour vous faire remonter le temps et vous faciliter la compréhension de cette lointaine période dans laquelle vivaient nos ancêtres.
Au fil des vitrines, vous découvrirez comment les Hommes du Paléolithique s’habillaient, mangeaient et chassaient, quels étaient leurs modes de vies ? Pratiquaient-ils un art et lequel ? Des reconstitutions de maquettes réalisées dans le cadre du cursus des étudiants vous feront découvrir l’évolution de l’habitat de – 3 millions d’années à – 10 000 ans, ainsi que l’évolution des pratiques funéraires (comment enterraient-ils leurs morts ?) durant la même période de temps. Deux salles équipées de 8 vitrines relateront donc les modes de vies de nos ancêtres lorsque de chasseurs-cueilleurs et nomades, ils sont progressivement passés au statut de producteur-éleveurs et sédentaires. D’autres présentations vous aideront à découvrir les différents métiers de l’archéologie comme le stratigraphe, le dateur, le lithicien, le céramologue, l’anthropologue ou encore l’info-graphiste.
Ce sera aussi le moment de découvrir les outils des archéologues qui sont très variés puisqu’ils vont de la pelle au bistouri et vous découvrirez comment la technologie leur permet d’enregistrer rapidement les données sur le terrain à l’aide du tachéomètre laser, des logiciels de reconstruction en 3 dimensions des paysages et parfois des drônes. Toutes ces thématiques sont au programme des écoles au niveau CE2 et en 6ème au collège, en plus des visites libres estivales, il y aura donc encore la possibilité sur réservation d’accueillir les écoles qui le souhaitent.


Ouvert le 14/07 et le 15/08

Entrée gratuite